Au nord du 60e

Le prix des produits alimentaires dans les communautés situées au nord du 60e parallèle peut être exorbitant et ainsi empêcher bien des familles de remplir leur garde-manger.

Play Video

Description

Dans cette vidéo, Peter Ouellette, du Conseil régional de l’Ouest, décrit le projet « Au nord du 60e ». Il vous invite à rencontrer Michelle, Ruth Anne, Elizabeth et David, des Territoires du Nord-Ouest, ainsi que Helen, Keith, Lu-Ann et Dorothy, du Nunavut. Prenez quelques minutes pour en apprendre davantage sur leur environnement et leurs œuvres et ressentir leur gratitude.

Merci de visionner et partager cette vidéo.

Le prix des produits alimentaires dans les communautés situées au nord du 60e parallèle peut être exorbitant et ainsi empêcher bien des familles de remplir leur garde-manger. Au fil des ans, dans le cadre de sa mission, la Société de Saint-Vincent de Paul (SSVP) a développé une approche novatrice pour :

  • rejoindre les communautés éloignées et établir des contacts avec ces dernières;
  • identifier les besoins des communautés éloignées;
  • recueillir des denrées non périssables, des articles ménagers et d’autres articles essentiels au quotidien; et
  • organiser la livraison des produits recueillis par conteneurs maritimes .

Les initiatives « Au nord du 60e » de la SSVP ont permis la création de multiples banques alimentaires et centres de distribution de vêtements usagés dans les communautés nordiques, aidant ainsi des centaines de parents à nourrir et vêtir leurs enfants. Non seulement ces initiatives aident-elles à redonner de la dignité aux familles, mais elles contribuent également à :

  • développer des compétences et des connaissances dans la communauté;
  • engendrer  l’autodétermination;
  • favoriser l’émergence de leaders communautaires;
  • apporter un changement social durable; et
  • créer des emplois

Vous avez peut-être déjà entendu l’expression suivante : « Ventre affamé n’a point d’oreilles. » Cette affirmation, plusieurs enfants du Nord la comprennent très bien, en raison du prix exorbitant de la nourriture dans ces régions. Nos banques alimentaires aident à remplir des ventres affamés; cette source d’énergie supplémentaire renforce ensuite la concentration des élèves. L’effet domino ne s’arrête pas là. Lorsque les élèves sont en mesure de terminer plus efficacement leurs travaux en classe, ils se sentent plus motivés, ce qui augmente leurs chances de terminer leurs études et de contribuer à la croissance économique de leurs communautés.

Au nord du 60e - rapport 2020

Vous trouverez ci-dessous les rapports des représentants de la région de l’Ouest,  de l’Ontario et du Québec pour le projet Au nord du 60e  pour l’année 2020.  Ce ne fut pas une année facile puisque la fermeture des églises et des écoles au printemps a eu un impact majeur sur la cueillette des denrées nécessaires au projet. De plus, la distanciation physique imposée par cette pandémie a rendu le travail de préparation des conteneurs un peu plus difficile et la grève des débardeurs du port de Montréal en pleine saison d’expédition est venue ajouter un stress supplémentaire pour les responsables de la région de l’Ontario puisqu’ils utilisent ce port pour le transport de leurs conteneurs vers le Nunavut. Malgré tout cela nous avons réussi à faire parvenir de l’aide à 18 localités du nord du Canada. Quant à la région du Québec, les préparatifs vont bon train et le projet devrait redémarrer avant la fin de l’année.

Je voudrais remercier toutes les personnes et organismes qui ont donné généreusement afin de permettre à la Société de Saint-Vincent de Paul de continuer d’aider les personnes dans le besoin de cette région du pays.  Je voudrais aussi remercier tous les Vincentien(ne)s, qui encore cette année, ont mis la main à la pâte malgré la pandémie, afin de s’assurer que ces denrées non périssable parviennent à destination.

Jean-Noël Cormier

Région de l'Ouest

Le Conseil régional de l’Ouest a expédié cette année huit conteneurs maritimes, d’abord par camion, d’Edmonton jusqu’à Hay River, où ils ont été transférés sur des barges qui ont descendu la rivière Mackenzie, puis sur des barges océaniques pour les acheminer de port en port sur la mer de Beaufort.

La Région de l’Ouest de la SSVP dessert les communautés arctiques suivantes :

  • Tuktoyaktuk 
  • Ulukhaktok 
  • Paulatuk
  • Inuvik 
  • Aklavik
  • Sachs Harbour 
  • Tsiigehtchic 
  • Fort Good Hope 
  • Fort McPherson 

Peter Ouellette, équipe Au nord du 60e
Conseil régional de l’Ouest

Région de l'Ontario

L’été 2020 fut très différent pour nos conseils et conférences tentant de recueillir des denrées malgré la pandémie de COVID-19. La fermeture des écoles et des églises a entraîné un gros manque à gagner en termes de dons et de soutien financier.

La COVID-19 a fait naître de nouveaux défis – étagères vides à l’épicerie et pouvoir d’achat réduit. Nord Cinq conteneurs maritimes ont été expédié. Aucune communauté n’a été oubliée, quoique le volume de marchandises expédiées sera moindre pour la plupart des communautés.

Rankin Inlet (CC d’Ottawa) a reçu recevra un conteneur. Gjoa Haven (dons de pandémie), Taloyoak (Conférence St Patrick de Markham), et Kugaaruk (CP de Peel) ont reçu des caisses de nourriture. Whale Cove (Conférence St Raphael), Arviat (CP de Peterborough), Chesterfield Inlet (CP de Kitchener-Waterloo) et Naujaat (CC de St Catharines) ont reçu leur conteneur.

Nous avons aidé huit communautés au Nunavut, expédiant cinq conteneurs et trois caisses de nourriture.

Pegg Leroux, Au nord du 60e
Conseil régional de l’Ontario

Région du Québec

La première tentative avec l’envoi de quelques boîtes de vêtements via Air Inuit en 2019 avait suscité un grand intérêt au sein des communautés de Kuujjuaq et ses environs. Le projet est mieux structuré et les populations attendent avec impatiences les conteneurs en provenance de Montréal pour combler leurs besoins. 

Les démarches menées par le CRQ pendant la période de la COVID-19 ont permis d’obtenir le soutien des acteurs locaux de développement à l’instar de:

  • la régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik ;
  • le centre de santé Tulattavik de l’Ungava ;
  • le conseil municipal de Kuujjuaq à travers sa résolution du 17 juin 2020 par laquelle la municipalité s’engage à apporter une contribution de 100 000 $ au projet ;
  • la compagnie aérienne Air Inuit dont le contrat a été prolongé jusqu’au 31 mai 2021 pour le transport aérien des produits destinés  à ces populations dans le cadre du projet.

La friperie de Kuujjuaq, qui sert de centre de transit pour recevoir et trier les dons destinés au Nord, a rouvert ses portes sous les mesures de sécurité du COVID-19. Des centaines de boîtes de vêtements, y compris des vêtements pour enfants et d’autres articles demandés, sont prêtes à être envoyées à Kuujjuaq, en attendant la contribution financière du secrétariat des affaires autochtones du Québec.

Baudouin Kutuka Makasi, coordonateur
Conseil régional du Québec[ALG1]

Contactez-nous

Nom
Consent
Langue