Semences d’espoir

Semences d’espoir aide les familles à faible revenu à planifier l’éducation de leur enfant. Nous pouvons vous aider à accéder aux subventions canadiennes pour l’éducation conçues pour assurer l’avenir de votre enfant.

Faites croître les semences d’espoir pour un meilleur avenir éducationnel.

Le Bon d’études canadien (BEC) est de l’argent que le gouvernement du Canada dépose directement dans le régime enregistré d’épargnes-études (REEE) des enfants provenant de familles à faible revenu. D’une valeur maximale de 2000 $ par enfant, cette subvention aide les parents à payer les études postsecondaires de leurs enfants. La simple existence d’une épargne-études augmente considérablement les chances qu’un enfant poursuive ses études au-delà de l’école secondaire. Aucune cotisation parentale n’est nécessaire. Pour en apprendre davantage sur le BEC, cliquez ici.

 La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) offre un montant d’argent supplémentaire qui est lui aussi déposé directement dans le REEE d’un enfant. L’ampleur exacte du montant varie selon le niveau de revenu et la taille des contributions parentales au REEE. Un enfant peut recevoir jusqu’à 7200 $ pour ses études postsecondaires. Apprenez-en plus sur la SCEE ici.

Recrutez un champion des semences de l’espoir!

À l’échelle nationale, seul 4 enfants admissibles sur 10 ont reçu ces fonds, principalement parce que bon nombre de parents ignorent leur existence. Ce taux est plus bas encore parmi les familles aidées par la Société, en raison de divers obstacles à l’accès. Que faire pour y remédier? La première étape à franchir pour aider les enfants à accéder à ces fonds est de repérer des membres dans chaque conférence qui seront en mesure de guider les familles à travers le processus de demande.  

Ces programmes d’épargne ont une valeur plus que monétaire; ils peuvent être de véritables catalyseurs. Des études montrent qu’une fois le compte REEE ouvert, il a tendance à attirer des cotisations supplémentaires. Plus le montant épargné augmente, plus l’étudiant a confiance de pouvoir faire des études postsecondaires. La demande et l’acceptation ouvrent la porte aux bourses d’études et à d’autres formes d’aide financière. Enfin, les études postsecondaires améliorent l’employabilité, le revenu et la stabilité financière d’une personne pour le reste de sa vie.

Voici une lettre que nous avons reçue d’une maman qui souhaitait exprimer sa gratitude pour le soutien apporté à son fils de six ans

(les noms ont été changés pour protéger la vie privée des individus en question).

Grâce aux conseils à la fois doux et persuasifs de Jean, j’ai été encouragée à ouvrir un REEE pour Nathan. J’en suis très reconnaissante. Et Nathan l’est aussi. Il envisage déjà une carrière d’ingénieur à VIA Rail. Il a également déjà prévu que je prendrai ma retraite « à bord du wagon-restaurant, pour que je puisse encore lui préparer son repas ». Jean a également pris le temps d’appeler pour vérifier où en était ledit compte. Lors de ses appels téléphoniques, il était toujours gentil et encourageant.

Contactez-nous

Comme membres, nous avons les outils nécessaires pour faire naître l’espoir d’un avenir meilleur pour les enfants si précieux que nous servons! Téléchargez la trousse d’information du projet Semences d’espoir et soyez prêt à passer à l’action.

Pour plus de détails sur le projet REEE, veuillez communiquer avec Linda Alexander au semencesdespoir@ssvp.ca.

Nom
Consent
Langue