Message du président national

Vous êtes ici

L’année qui se termine n’a pas été de tout repos pour la plupart des vincentien(ne)s du pays. Avec une économie en dents de scie et l’arrivée de plus de 25 000 réfugiés, les demandes d’aide ont augmenté de façon alarmante. Heureusement, la population canadienne a été très généreuse, nous permettant de répondre positivement à toutes ces demandes.

Encore une fois cette année, notre projet Au nord du 60e, venant en aide aux gens qui habitent le Grand Nord canadien, a profité d’une augmentation des contributions. Non seulement avons-nous fait parvenir plus de denrées, nous avons aussi augmenté le nombre d’endroits où cette aide a été acheminée.

Nous, vincentien(ne)s, nous devons de venir en aide à ces Canadiens(nes) oubliés(es) de tous. En peu de temps, grâce à des membres dédiés, nous avons fait beaucoup, mais il reste encore beaucoup à faire. L’acheminement de denrées vers ces régions nordiques est compliqué et dispendieux. Il nous faut trouver des transporteurs qui accepteront de transporter gratuitement ces denrées. Grâce à vos prières, je suis convaincu que notre ami Frédéric nous aidera à repérer ces gens. Si vous désirez collaborer à ce projet, nous vous invitons à communiquer avec le bureau national par courriel : national@ssvp.ca.

Pour ce qui est du jumelage externe, c’est-à-dire l’aide aux pays moins fortunés que le nôtre, le nombre de conférences et de conseils jumelés à une conférence ou à un conseil d’un autre pays a augmenté de façon substantielle. Nous pouvons être fiers de ce succès. Comme vous le savez, la faim dans le monde est

 loin d’être vaincue, mais chaque geste compte et plus nous aurons de conférences jumelées, plus il y aura de gens qui pourront se nourrir. Si nous continuons sur cette lancée, d’ici peu de temps, la majorité de nos conférences seront jumelées, permettant ainsi à plus de vincentien(ne)s d’ici de participer à un partage fraternel entre vincentien(ne)s du monde.

Vous avez aussi été très généreux (ses) à venir en aide aux chrétiens d’Irak et de Syrie de même qu’aux victimes du tremblement de terre au Népal. D’importantes sommes d’argent ont été recueillies et transférées au Conseil général international qui gère les projets d’aide suite à des catastrophes. Nous vous remercions pour votre générosité envers ces personnes qui vivent de grandes difficultés.

Somme toute, ce fut une année très occupée, mais vous avez su relever les défis et continuer de servir les gens dans le besoin, avec amour, respect, justice et joie.

Merci à vous tous et toutes et que Dieu vous bénisse.

Jean-Noël Cormier, président national