Au nord du 60e

Vous êtes ici

L’an dernier, le Conseil national a proposé que toutes les régions viennent en aide aux populations arctiques et le projet Au nord du 60e est devenu une initiative nationale. Un rapport annuel sur le projet est disponible dans le site internet du Conseil national (www.ssvp.ca), dans la section Vie vincentienne/Projets spéciaux. Voici les faits saillants du rapport.

Tuktoyaktuk a été la première communauté à bénéficier de l’aide de la Société. La présence de Soeur Fay Trombley à l’église Notre-Dame-de-Grâces et son travail auprès des dirigeants de la communauté ont permis la mise en place d’un centre de distribution communautaire de nourriture et de vêtements tenu par la SSVP. Le projet suivant a été réalisé avec l’aide de Soeur Dorica Sever à Gjoa Haven. La nourriture est entreposée, empaquetée à nouveau dans des paniers hebdomadaires et distribuée aux personnes qui en ont besoin dans cette communauté. Des vêtements et articles de maison sont aussi distribués.

Il y a trois ans, nous avons ajouté Paulatuk à la liste des communautés aidées par la SSVP. Nous aidons la communauté à restaurer l’ancienne maison de mission (construite en 1935) qui servait autrefois de petit poste de traite et tenait aussi lieu de centre religieux à Paulatuk. Ce projet démontre que la SSVP prévoit aider la communauté à long terme. En même temps, nous avons aussi commencé à aider la soupe populaire de la paroisse Notre-Dame-des-Victoires à Inuvik. La Société organise l’envoi d’un conteneur maritime qui livre des denrées à leur programme, et une aide supplémentaire pour la banque alimentaire locale et la distribution de vêtements usagés. Cela nous a menés à travailler avec Tsiigehtchic, une communauté accessible par la route. L’ajout de Taloyoak a été relativement facile grâce au Père Lukasz Zajac, OMI, dont le ministère couvre cette communauté et Gjoa Haven. Les organisateurs à Taloyoak ont fait un excellent travail à trier et distribuer le contenu des conteneurs maritimes.

Plus tôt dans l’année, nous avons eu la chance de faire la connaissance du Rév. Stuart Brown, du diocèse anglican en Arctique. Il nous a ensuite présentés à d’autres ministres anglicans qui nous ont permis d’entamer le dialogue avec des représentants de Sachs Harbour, Aklavik et Ulukhaktok. L’organisation a été rapide, mais des conteneurs maritimes ont été expédiés à ces communautés l’an dernier. Les compagnies aériennes ont donné des billets d’avion pour que nos vincentiens aillent rencontrer les communautés dans les trois endroits.

La majeure partie des denrées sont données en petites quantités par les conférences, les paroisses et les groupes communautaires de la région d’Edmonton. Ces dons sont triés dans un entrepôt, empaquetés à nouveau puis répartis dans des conteneurs. Du lait en poudre est acheté en vrac directement de l’usine de transformation et des démarches ont été entreprises auprès d’autres fournisseurs de nourriture en vrac. Nous envoyons aussi des vêtements, de la literie, des articles de maison et d’autres nécessités, ainsi que des articles spécifiquement demandés par nos contacts dans les communautés arctiques. Ces articles sont par exemple des matériaux de construction pour des projets spéciaux, cabanons préfabriqués, outils de bricolage, équipement de hockey et autres sports et plusieurs autres fournitures.

Plusieurs donateurs privés, conférences SSVP, la CWL et autres, font des dons en argent pour ce programme, ce qui permet d’acheter à la dernière minute les denrées qui garantissent que notre programme de sécurité alimentaire contienne une nourriture équilibrée. Merci à tous ceux qui ont aidé.

Peter Ouellette, président, Conseil régional de l’Ouest

 

La démarche ontarienne de partage avec le Nunavut a débuté en octobre 2015. Pendant 10 jours, les conversations, la nourriture et les rires ont révélé à quel point les conférences du sud peuvent s’unir afin d’apporter l’espoir et les denrées si nécessaires à nos frères et nos soeurs de Rankin Inlet et Whale Cove. 

Rankin Inlet formera sa conférence ce printemps. Bien que des dons de la SSVP aient été acheminés déjà à l’automne, il aurait fallu beaucoup pour qu’une conférence prenne forme à ce moment-là. Avec l’accompagnement spirituel de Fr. Marcin Rumik, une conférence commencera à s’établir ce printemps. Whale Cove, avec l’accompagnement spirituel des soeurs Dorica et Ferdinande, possède sa propre conférence depuis maintenant un an. 

Un deuxième voyage est prévu en 2016, pour aider la conférence de Rankin Inlet et la mise en place d’un garde-manger. Six palettes de nourriture et de vêtements arriveront pendant cette visite. Au début de juin, deux conteneurs remplis de nourriture et de vêtements se dirigeront vers les deux communautés. Selon les informations reçues de nos confrères et consoeurs ontariens, il est à prévoir que deux autres seront acheminés en même temps que les derniers transports de l’automne.

Pegg Leroux, Au nord du 60e , Conseil régional de l’Ontario